Bienvenue sur la référence Panafricaine du sport...
pub don
pub don

Bryant, la sortie magnifique

Bryant, la sortie magnifique

La tête haute, Kobe Bryant a fait ses adieux à la NBA en livrant une prestation de grande classe au Staples Center contre Utah (99-96). Le Black Mamba s'est fendu de 60 points lors de son dernier match en professionnel. Difficile de rêver mieux comme sortie.

Pour sa dernière apparition sous le maillot des Lakers, Kobe Bryant a défié le temps qui passe et livré sa meilleure prestation de sa saison avec un total hallucinant de 60 points. Il a offert au Lakers sa 17e victoire d'une saison catastrophique contre Utah (99-66) et a montré une énième et ultime fois pourquoi il fera à jamais partie de l'histoire de la NBA, aux côtés de Kareem Abdul-Jabbar et de Michael Jordan.

Depuis son annonce le 29 novembre 2015 que la saison 2015-16 serait la vingtième et dernière de sa carrière, l'emblématique N.24 des Lakers a eu le temps de faire ses adieux à la NBA. Il a été acclamé dans les salles où il était autrefois hué, de San Antonio à Boston, en passant par Détroit.
 

Une soirée parfaite pour Kobe Bryant
 

Kobe Bryant aurait pu être déstabilisé par l'émouvante cérémonie avant le coup d'envoi de son dernier match, mais il n'en a rient été. Après une vidéo retraçant son palmarès et montrant ses plus beaux exploits, comme ses 81 points marqués en 2006, Magic Johnson lui a rendu un vibrant hommage. "Nous sommes là pour célébrer vingt années de grandeur, vingt années d'excellence, un joueur qui n'a jamais triché et offert à cette équipe cinq titres, tu es tout simplement le meilleur Laker de l'histoire", a déclaré Johnson sous un tonnerre d'applaudissements.

Le show Bryant a ensuite pu débuter. En première période, il a ainsi marqué 15 des 19 points de son équipe avec un récital d'actions qui l'ont rendu célèbre dont un fadeaway, un improbable circus shot et un insolent panier à trois points. Il a électrisé encore le Staples Center durant le troisième et la quatrième périodes lorsqu'il a atteint 40 points, puis 50 points, pour la 25e fois de sa carrière, et enfin dans la plus grande hystérie 60 points en 42 minutes de jeu, comme à ses plus belles heures…


 
 
aire france

A propos de l'Auteur

journaliste sportif

Articles Similaires

Laisser un commenatire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pub ktocreative
pub ktocreative