Bienvenue sur la référence Panafricaine du sport...

Fifa : les autres petits changements à venir

Fifa : les autres petits changements à venir

Si l’autorisation de la vidéo à titre expérimental a été la principale annonce du Board ce samedi à Cardiff, d’autres petits changements de règlement sont à venir. La « triple peine » en cas de faute dans la surface de réparation est assouplie et les joueurs ne seront plus obligés de donner le coup d’envoi vers l’avant.

Le sens du ballon au coup d’envoi

Le ballon pourra être engagé dans n’importe quelle direction et non plus obligatoirement aller vers l’avant, comme le stipulait la loi 8 du jeu. Alors que deux joueurs sont actuellement nécessaires pour donner le coup d’envoi, un seul pourrait donc être présent dans le rond central avant de servir le coéquipier de son choix en retrait, sur un côté ou de chercher une longue touche dans le camp adverse.

Les soins sur le terrain pour un joueur touché

Un joueur blessé par un adversaire qui a écopé d’un carton jaune ou rouge pour ce geste, pourra recevoir un soin rapide sur le terrain sans être obligé de quitter l’aire de jeu comme cela est actuellement obligatoire. La Fifa estime que la loi actuelle pénalise l’équipe qui doit faire sortir son joueur blessé et qui se retrouve donc en infériorité numérique.

La « triple peine » réformée

La « triple peine » (penalty, carton rouge, suspension) a également été réformée. Et comme les autres lois, elle prendra effet le 1er juin prochain, a indiqué Gianni Ingantino, le président de la Fifa. « Si le gardien ou un défenseur dans la surface essaie vraiment d'aller au ballon, d'aller au duel, de manière correcte et fait la faute, il n'y aura pas de carton rouge, seulement un jaune, a déclaré le dirigeant italo-suisse. Pour tout autre cas comme du jeu violent ou un but empêché, il y aura carton rouge. Cela entre en vigueur le 1er juin, pour l'Euro et la Copa America Centenario. »

Le 4e remplacement en prolongation

Le Board, qui établit les règles du foot, a autorisé l’expérimentation d’un quatrième remplacement en prolongation. Cela sera testé dans un championnat qui reste encore à déterminer et ne sera donc pas en vigueur à l’Euro. L’expérimentation aura pour but de déterminer si le type de remplacement (tactique, blessure) ou le nombre (une équipe pourrait effectuer ses quatre remplacements pendant la prolongation) ont un impact injuste sur le jeu.

La Redaction

aire france

A propos de l'Auteur

journaliste sportif

Articles Similaires

Laisser un commenatire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pub ktocreative
pub ktocreative

NOS PARTENAIRES