Bienvenue sur la référence Panafricaine du sport...

INFRASTRUCTURES SPORTIVES LA HONTE DES PROMESSES NON TENUES

INFRASTRUCTURES SPORTIVES LA HONTE DES PROMESSES NON TENUES
D'impénitents tourlourous juraient croix de fer, croix de bois que fin mars 2019, les stades et autres équipements en construction pour la coupe d'Afrique des nations Total 2019, seraient en fin de compte livrés. Et qu'après tout, éclaterait aux yeux du monde, la flagrante injustice qu'a bien voulu infliger au Cameroun, la confédération africaine de football (CAF) en se décidant un peu trop précipitamment sur un cas qui pouvait encore attendre un peu.
Mars 2019 qu'on croyait assez lointain pour entretenir l'illusion est bien arrivé et largement dépassé de bientôt deux semaines.

 Et la vérité des retards pris mais bien plus de notre impréparation est plus qu'éloquente. Aucun stade n'est achevé ni prêt. Bref aucune infrastructure de référence n'est livrable et pour le malheur des soi-disants patriotes, aucune magie en ces derniers jours et même jusqu'en juin prochain, date du début de la compétition, ne peut comme on le savait depuis, sauver la face de ces "sans honte" qui claironnaient que tout sera prêt le jour dit et rêvaient de confondre leurs contradicteurs plus qu'éclairés.
Plus que le chef de l'Etat déjà tout malheureux dans son coin de voir sa parole compter pour du beurre, Issa Tchiroma, le barbichu primesautier qui officiait comme porte parole du gouvernement, doit se mordre la langue de s'être prêté à un si mauvais spectacle de défense du mensonge.

 Sa parole d'alors lui retire tout respect et considération. "Le Cameroun n'a pas démérité. Il le prouvera à la face du monde en poursuivant avec la même détermination, la construction de ces belles infrastructures qui appartiennent au peuple camerounais et en les achevant à bonne date, ainsi que s'y est engagé le chef de l'Etat". La belle cuistrerie!
L'ennui aujourd'hui dans cette situation n'est pas tant de voir des compatriotes avoir eu raison très tôt et le dire avec clairvoyance. 

Mais plutôt, d'observer que face à tous les mics macs qui ont prévalu et nous valent bien le déshonneur retentissant du retrait de l'organisation d'une coupe d'Afrique des nations attribuée cinq ans plus tôt à l'avance, il s'en est trouvé des avocats du diable et pas des moindres de nos concitoyens respectables, pour comme en politique, faire l'apologie de la malgouvernance et soutenir de manière suicidaire la mauvaise gestion.

Du moins, chercher à la couvrir et lui donner de bonnes raisons de prospérer comme on le voit aujourd'hui avec l'arrêt quasi total des différents chantiers.
Au nom d'un soi-disant amour de la patrie et pour les plus enragés, que n'a-t-on pas entendu? Le discours fleuri de tous les imposteurs de la terre qui se piquent de faire la leçon aux autres, se drapent du drapeau national pour débiter les plus absurdes insanités. 

A eux l'amour inconsidéré de la patrie, l'allégeance irréversible voire indiscutable à celle-ci même quand elle se perd. Aux autres, la trahison, l'infamie et le déshonneur. La lucidité et le bon sens, s'ils osent s'inviter dans le débat relèveront toujours du blasphème.
Qu'a-t-on gagné aujourd'hui à vouloir coûte que vaille mentir au peuple? Le sursis escompté n'a rien changé aux choses. Les infrastructures ne sont toujours pas prêtes pour au moins nous consoler. 

Elles le seront sans doute dans des délais fort lointains et  très sûrement improbables. Ce qui d'un autre point de vue, reste à voir.

Les forcenés du patriotisme aveugle rasent les murs et la bouclent furtivement pour le moment. Tchiroma gandoura remballée vaque à d'autres soucis et ne se formalise de rien. 

Il était là pour administrer du somnifère à la masse. 

Merci. Résultat des courses, le Cameroun nulle part n'en sort grandi. Ceux qui défendent la bêtise, subissent queue dans les jambes, le diktat assommant de la normalité qui les contraint à revoir leurs plans sur deux années si tout va pour le mieux. Ce qui n'est pas le cas en ces moments.Triste prouesse tout de même de cultiver une diplomatie de la honte.
aire france

A propos de l'Auteur

Journaliste ,Chroniqueur sportif & Rédacteur en Chef çameditsport.com

Articles Similaires

Laisser un commenatire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pub ktocreative
pub ktocreative