Bienvenue sur la référence Panafricaine du sport...
pub don
pub don

JOEL EMBIID ET PASCAL SIAKAM S’ILLUSTRENT AUX ALL STAR WEEKEND

JOEL EMBIID ET PASCAL SIAKAM S’ILLUSTRENT AUX ALL STAR WEEKEND

Le 69ème All-Star Game a été remporté dimanche à Chicago par l’équipe de LeBron James (157-155) au terme d’une fin de match haletante, à l’intensité inhabituelle, un bel hommage à Kobe Bryant, dont l’ombre a plané sur ce weekend de gala. les deux Africains  Joel Embiid (22pts-10rbs et Pascal Siakam 15pts-6rbs de la Team Gianni se sont assez bien illustrés.

Quelques chiffres clés de cette édition très particulière ou un vibrant hommage a été rendu à Kobe Bryan et sa fille décédé suite à un crash d’hélicoptère.

16

LeBron James en est à sa 16e sélection au All-Star. Il prend ainsi la troisième place des joueurs les plus sélectionnés depuis dix ans, après Kareem Abdul-Jabbar (19) et Kobe Bryant (18). LeBron James sera en revanche recordman au nombre de titularisation (16), devant Kobe Bryant (15).

9

Neuf joueurs sont sélectionnés pour la première fois : Bam Adebayo, Luka Dončić, Rudy Gobert, Brandon Ingram, Donovan Mitchell, Domantas Sabonis, Pascal Siakam, Jayson Tatum et Trae Young. Il s’agit d’un record sur les dix dernières années.

8

Huit joueurs étrangers sont des All-Stars NBA : Giannis Antetokounmpo (Grèce), Luka Dončić (Slovénie), Joel Embiid (Cameroun), Rudy Gobert (France), Nikola Jokić (Serbie), Domantas Sabonis (Lituanie), Pascal Siakam (Cameroun) et Ben Simmons (Australie).

3

Le Taco Bell Skills Challenge verra la participation de trois anciens vainqueurs : Patrick Beverley (2015), Spencer Dinwiddie (2018) et Jayson Tatum (2019).

Pour célébrer la mémoire de Kobe Bryant, disparu tragiquement le 26 janvier, la NBA avait procédé à plusieurs modifications, avec notamment un nouveau format de match. Alambiquée en apparence, avec un score à atteindre en fin de rencontre, cette formule a finalement été la clef du succès de cette édition. Car après deux premiers quart-temps à sens unique, l’un pour l’équipe de LeBron James (53-41), la Team LeBron, et l’autre pour celle de Giannis Antetokounmpo (51-30), la Team Giannis, la rencontre a changé de visage. A mesure qu’approchait le dénouement, les deux sélections se sont éloignées des canons d’un All-Star Game classique, habituellement dédié tout entier à l’attaque, parfois juqu’à l’écoeurement. Après un troisième quart-temps conclu sur une égalité (41-41), l’ultime période a donné lieu à des scènes très rares dans un match de gala. Contres, passages en force, fautes, lancers en pagaille contestations passionnées auprès des arbitres, aucune des deux sélections de All-Stars, les meilleurs joueurs de la ligue professionnelle de basket nord-américaine, ne voulait céder.

Image

aire france

A propos de l'Auteur

Equipe de rédaction çameditsport.com la référence Panafricaine du sport

Articles Similaires

Laisser un commenatire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pub ktocreative
pub ktocreative