Bienvenue sur la référence Panafricaine du sport...

Joel Embiid le grand jour

Le n°3 de la draft 2014 effectue un come-back rare et attendu dans une équipe qui n’a pas de plus belle histoire à offrir, au moins avant le retour de Ben Simmons.

Vingt minutes de temps de jeu

Après une présaison conclue par une sortie à 18 pts et 9 rbds en 18 minutes face au Heat, Joel Embiid débute donc sa première saison NBA avec la pression des immenses attentes suscitées par les promesses du jeu explosif et complet affiché depuis trois semaines (11.4 pts et 6 rbds en 15 min).

PUBLICITÉ

Le 4 octobre pour son premier match de présaison face aux Celtics, l’ancien prodige de Kansas avait péché par nervosité, forçant ses premiers shoots. Comme pour se libérer du poids de vingt-quatre mois passés à soigner son pied droit. Depuis, en six autres matches et un camp d’entraînement, il a conquis ses coéquipiers, son coach et la cité de l’amour fraternel.

Alors qu’il devait être le plus rouillé des trois prospects des raquettes, Joal Embiid est finalement, à la veille du jour J, celui qui est le plus affuté et en forme. Face à OKC, Brett Brown devrait le laisser 20 minutes sur parquet. S’il reste dans les standards de sa présaison, le Camerounais, capable de jump shoot, de transition, de tir primé, de fadeaway, de layup et de alley-oop, devrait ravir le Wells Fargo Center, qui n’aura d’yeux que pour lui.

Une première diffusée sur ESPN !

Pour aborder cette première, retransmise sur une chaîne nationale, l’intéressé entend conserver sa routine d’avant match : une séance de shoots après le petit-déjeuner, du repos, le shootaround et le préparation classique d’avant le coup d’envoi. Sera-t-il à la hauteur des expectatives ? Brett Brown n’en doute pas un instant. Pourquoi ?Pour la première fois depuis très longtemps, un match des Sixers sera donc retransmis sur ESPN et Joel Embiid en est le principal responsable. Autant peut-être que le premier match de Russell Westbrook sans Kevin Durant. « Les fans vont venir en nombre, c’est génial. On va s’amuser », conclut le pivot, avec ce sourire d’acteur hollywoodien qui depuis un mois redonne de l’espoir à Philly.

Source  Basket US

aire france

A propos de l'Auteur

journaliste sportif

Articles Similaires

Laisser un commenatire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pub ktocreative
pub ktocreative

NOS PARTENAIRES