Bienvenue sur la référence Panafricaine du sport...

LA BOURDE MONUMENTALE DU QUOTIDIEN L’ÉQUIPE ENVERS HASSAN N’DAM

LA BOURDE MONUMENTALE DU QUOTIDIEN L’ÉQUIPE ENVERS HASSAN N’DAM

Le quotidien l'équipe généralement mentionné ou souligné d'un E majuscule pour ses titrailles et ses révélations, vient de démontrer dans le cas Hassam N'dam un traitement partisan lié à sa nationalité qui devrait provoquer un émoi sur la toile, en tout cas la maladresse de ses articles autour du sportif Franco Camerounais Hassam N'Dam qui démontre à suffisance son orientation pour ceux qui en avaient un doute,  car apparemment aux yeux du quotidien lorsque l'on a une double nationalité,  l'échec doit être attribué à ses origines notamment le Cameroun et les victoires à la France.

Un scénario qui en rappelle un autre avec Yannick Noah à Rolang Garros qui lors de ses victoires le journaliste n'hésitait pas de rappeler qu'il est Français et lors des défaites, l'on rappelait  qu'il est Franco-Camerounais Comme quoi les années passent  mais hélas les mentalités n'évoluent pas .

En effet Hassam Ndam de manière exceptionnelle pour les jeux olympique de Rio 2016 avait rejoint les rangs du Cameroun tout en son honneur n'ayant pas obtenu de place qualificative avec la France.

lors des combats à Rio, il a été vaincu et le 07/08/2016 à minuit comme on peut le voir à l'image le quotidien n'a pas hésité a mentionné

Le Camerounais Hassan N'dam un des rares professionnels du tournoi s'est incliné dès le premier tour.

L’image contient peut-être : 2 personnes, texte

Une phrase qui était loin d'être passé  inapercu jusqu'à ce que le meme protagoniste Hassan N'dam remporte une victoire à la suite d'un KO il y a quelques jours,et le quotidien a refait sensation cette fois ci

àpres une vingtaine de secondes le Français a percuté Blanco

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes qui pratiquent un sport

Ces deux exemples démontrent à suffisance tout le malaise qui existe dans les rapports d'analyse et d'appréciation de ces sportifs issus de l'immigration, car certains footballeurs ressentent profondémment ce malaise et la bourde monumentale de l'équipe indique tout simplement que généralement en France le mauvais exemple vient d'en haut.

Edith Giscard NONO

 

 

 

aire france

A propos de l'Auteur

journaliste sportif

Articles Similaires

Laisser un commenatire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pub ktocreative
pub ktocreative

NOS PARTENAIRES