Bienvenue sur la référence Panafricaine du sport...
pub don
pub don

LARRY BROWN « QUAND JE VOIS JOEL EMBIID JE NE VOIS PAS QU’IL Y AIT MEILLEUR QUE LUI »

LARRY BROWN « QUAND JE VOIS JOEL EMBIID JE NE VOIS PAS QU’IL Y AIT MEILLEUR QUE LUI »

L’ancien coach des Sixers vient à la rescousse de joel Embiid suite à la tempête médiatique qui se déferle sur lui, pour rappeler aux uns et aux autres que selon lui le pivot Camerounais est bel et bien la référence absolue à ce poste en NBA.

Ancien coach à Philadelphie (1997-2003), Larry Brown garde un œil attentif sur l’évolution des Sixers. En particulier sur celle de la superstar de l’équipe : Joel Embiid. En deux mots, le début de carrière du pivot camerounais a été marquée par des séquences de domination totale dignes d’un MVP potentiel et des périodes où il a été critiqué, lorsqu’il n’était pas contraint de rejoindre l’infirmerie.

Parmi ces critiques, sa tendance à « trop » vouloir s’écarter du cercle. « Quand je vois Joel, je ne crois pas qu’il y ait meilleur que lui, » commence Larry Brown. « Il m’en voudrait sans doute de dire ça aujourd’hui mais il doit jouer dessous, il doit bloquer chaque tir et dominer poste bas parce qu’il ouvrira les espaces pour tous les autres. Je ne crois pas qu’il y ait un meilleur intérieur que lui. »

Et Larry Brown va encore plus loin. Le technicien conseille tout simplement au pivot de s’inspirer des meilleurs en termes d’esprit de compétition.

« J’espère qu’il pensera à Kobe (Bryant) et à Michael (Jordan), qu’il regardera « The Last Dance », qu’il réalisera le don qu’il a et qu’il passera tout son temps à travailler parce que personne ne peut être plus dominant que lui. »

Larry Brown est un nostalgique de l’époque où les pivots comme Shaquille O’Neal dominaient leurs sujets dans la raquette. L’époque où le tir à 3-points n’avait pas l’importance d’aujourd’hui. À ce sujet, le coach en profite pour évoquer le cas Ben Simmons, dont l’absence de tir extérieur continue d’interroger.

« Je n’arrive pas à croire que des gens à Philly s’inquiètent du fait que Ben Simmons shoote à 3-points. Ce gamin est aussi bon que n’importe qui dans la ligue. Il n’a pas besoin de tirer à 3-points. Il peut défendre, prendre du rebond, distribuer aussi bien que n’importe qui. Il est complètement altruiste » assure-t-il.

« Ils ont perdu (Jimmy) Butler et JJ (Redick). On ne peut pas remplacer ces deux gars. Encore une fois, j’espère que les gens ne seront pas en colère contre moi. Je suis un grand fan d’Al Horford mais c’est un pivot. Il doit maintenant défendre sur un poste quatre et un poste quatre défend sur lui, ce qui lui complique vraiment la tâche. (Tobias) Harris détruit les postes quatre grâce à ses qualités athlétiques, sa capacité à finir et à shooter extérieur. Maintenant, il joue au poste trois et défend sur des gars plus petits et rapides que lui. »

 

Banner covid 19 -Minculture-gov-fr

A propos de l'Auteur

Equipe de rédaction çameditsport.com la référence Panafricaine du sport

Articles Similaires

Laisser un commenatire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pub ktocreative
pub ktocreative