Bienvenue sur la référence Panafricaine du sport...
pub don
pub don

RAYONNEMENT FRANÇOISE MBANGO CRÉE UN INSTITUT DES SPORTS ET DE L’ÉDUCATION PHYSIQUE

RAYONNEMENT FRANÇOISE MBANGO CRÉE UN INSTITUT DES SPORTS ET DE L’ÉDUCATION PHYSIQUE

La double médaillée d’or olympique du triple saut, oeuvre pour des formations professionnalisantes à l’endroit de ses compatriotes et ceux de la sous-région.

On l’a connue triomphante, resplendissante sous les feux de la rampe planétaire et du triomphe olympique. Médaillée d’or du triple saut à deux reprises puis championne du monde de la discipline en maintes occasions, Françoise Mbango depuis sa sortie des pistes, nous revient encore au devant de la scène plus décisive et impressionnante que jamais. Son cheval de bataille n’est plus la conquête des titres olympiques mais celle de l’éducation et de la valorisation des potentialités.

Riche de son parcours sportif, de sa fréquentation des hauts lieux où se jouent la fabrique et le perfectionnement des athlètes de haut niveau et des managers du sport, l’éblouissante Françoise qu’on n’avait pas toujours vu venir, lance l’Institut des sports et de l’éducation physique – Françoise Mbango. En abrégé ISEP-FM. Un établissement de dimension universitaire pour des formations professionnalisantes dans les filières des Sciences et techniques des activités physiques et sportives puis celle du management du sport et de l’événementiel.

LA VRAIE FORCE DE L’EXPÉRIENCE

Cette actualité majeure de la grande championne a été révélée au cours de sa conférence de presse d’hier 20 août 2020, tenue au stade omnisports de Mfandena-Yaoundé. Mitonné dans la discrétion, cet important projet qui du reste a déjà obtenu toutes les validations du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de celui des Sports et de l’Éducation Physique, va sans tarder se mettre en place dès cette rentrée académique du 05 octobre à venir. Les premiers étudiants qu’on entend recruter sur étude du dossier et qui devront être titulaires d’un Baccalauréat de l’enseignement secondaire ou tout autre diplôme équivalent, glaneront au bout de leur formation, des CAPEPS premier cycle, MPEPS, BTS, HND, Licence Professionnelle et Master Professionnel.

Selon les propres mots de la promotrice, ce sont des formations à forte valeur ajoutée dans le management du sport, de l’événement sportif, de l’éducation physique et sportive, de l’entraînement sportif et de la gestion des infrastructures sportives. Spécialités d’ensemble qui font pour la plupart, cruellement défaut au pays et à nombre de nations du continent. Ou à tout le moins, prêtent le flanc dans leur pratique, à un amateurisme pathétique.

Si en d’autres sphères de décision on n’a pensé qu’au football pour lequel une grande académie a été instituée, voilà que cette grande dame de l’athlétisme s’y met elle aussi et nous dévoile par son initiative, les chemins à explorer pour d’autres gloires encore plus retentissantes. En nous en félicitant aujourd’hui, n’oublions pas que tout cela procède quelque part, d’un constat de désolation et de faillite dans la gestion des riches potentialités tant humaines qu’infrastructurelles de ce pays, où l’on se plaît et complaît à faire des générations spontanées ou des succès surprises, la norme étendard des politiques publiques du sport. De voir Françoise Mbango ainsi dans ses nouveaux habits de lumière, tordre le coup à cet immobilisme rageur assimilable à une funeste fatalité, n’en est que plus gratifiant. Vive les champions qui oeuvrent et n’attendent pas un quelconque assistanat de mode en ces derniers jours.

Cameroun : Françoise Mbango veut être « conseillère aux affaires ...

Banner covid 19 -Minculture-gov-fr

A propos de l'Auteur

Journaliste ,Chroniqueur sportif & Rédacteur en Chef çameditsport.com

Articles Similaires

Laisser un commenatire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pub ktocreative
pub ktocreative