Bienvenue sur la référence Panafricaine du sport...
pub don
pub don

SUSPENSION AU SEIN DE LA FECAKADA

SUSPENSION AU SEIN DE LA FECAKADA

L’affaire a fait grand bruit il y a peu. Le public médusé, découvrait sous le coup des dénonciations en cascade de nombreuses athlètes, que la fédération camerounaise de karaté et disciplines affinitaires (Fécakada), managée par le trop remuant Me Emmanuel Wakam Bilal n’était sous d’autres aspects, qu’une officine d’atteinte aux moeurs, de chantage au sexe, de harcèlement et même d’élans libidineux non refrénés de la part de nombre de ses encadreurs, responsables administratifs et autres officiels.

Les dénonciations fusant de toutes parts après des années de silence apeuré et livrant des faisceaux d’indices assez compromettants, ont conduit pour la recherche de la vérité, le ministre des sports et de l’éducation physique, à mettre sur pied une commission d’audition.

Ce sont donc les conclusions suffisamment graves de cette commission on l’imagine, qui ont conduit en ce jour du 07 août 2020, le ministre Narcisse Mouelle Kombi à parer au plus utile en prenant les mesures de suspension (cf lesdites décisions ci-dessous) pour la sauvegarde de la fédération. Lui qu’on a un instant suspecté de laxisme et dont la dernière sortie médiatique est restée peu convaincante à bien des égards sur les différentes actualités sportives de l’heure: disponibilité du stade pour le final four de la Caf, reprise du championnat sous l’égide de l’actuelle pandémie etc.

Aux dernières nouvelles, c’est l’opinion publique qui s’en félicite à coeur-joie depuis lors et se répand sur les réseaux sociaux pour célébrer une impunité qui n’avait que trop duré.

Banner covid 19 -Minculture-gov-fr

A propos de l'Auteur

Journaliste ,Chroniqueur sportif & Rédacteur en Chef çameditsport.com

Articles Similaires

Laisser un commenatire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pub ktocreative
pub ktocreative